A propos

Contactez-moi

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

  

A propos de moi

greg photoTout d’abord, laissez-moi me présenter, Grégory Taounhaer, 36 ans, marié, 1 enfant.

Paul est le prénom de mon grand père, Hannequin le nom de ma grand-mére.

Pourquoi un pseudo ?
Personne n’arrive à lire mon nom correctement. J’avais envie de quelque chose de plus simple à porter pour le livre.

Mais voici mon cursus :
J’étais voué à une carrière tout ce qu’il y a de plus classique. J’ai obtenu un diplôme d’ingénieur en génie biologique puis j’ai continué après quelques années d’expériences professionnelles par un master en webmarketing. J’ai travaillé en tout et pour tout 10 ans jusqu’à ce que ma dernière boîte décide de licencier économiquement tous ses salariés.

Grosse remise en question de ma part.
Que faire ? Continuer dans quelque chose qui ne me plaît ? Risquer de me reconvertir ? Mais dans quoi ?

Depuis que je suis tout petit, je fais de la pâtisserie. J’adore en faire, en manger et la partager. Jamais je n’imaginais que je pouvais en faire mon métier puisque, à mon époque, les métiers intellectuels étaient socialement plus avantagés.

Les choses ont changé. Nous préférons maintenant faire un métier plaisir qu’un métier alimentaire.
J’ai donc décide de faire une reconversion professionnelle et de passer un CAP Pâtissier. Je ne savais même pas à l’époque que je pouvais le passer en candidat libre. Alors j’ai cherché toutes les écoles proposant une formation et j’ai intégré l’EBP où j’ai été formé en 1 an et j’ai obtenu le fameux diplôme.

Depuis, j’ai ouvert un salon de thé à Chiang Maï en Thaïlande. J’ai pu me heurter à beaucoup de problèmes d’organisation, de réalisations pâtissières dans un milieu chaud et humide et de matières premières ne correspondant pas aux standards européens, de marketing, etc. auxquels j’ai à chaque fois trouvé une solution. Jusqu’au jour où en nettoyant mon labo, j’ai passé ma main dans le laminoir. Je reste aujourd’hui quelque peu handicapé et je ne peux pas réaliser mes pâtisseries avec autant d’efficacité qu’auparavant. J’ai donc fermé la pâtisserie.

Je ne me suis pas laissé abattre. J’ai décidé de transmettre mon savoir faire. J’adore partager et aider les autres. J’ai donc écrit un livre et ouvert un groupe d’entraide sur Facebook. Voilà maintenant où j’en suis aujourd’hui.