Déroulement de la journée du CAP de pâtisserie, témoignage de Manuela

Déroulement de la journée du CAP de pâtisserie, témoignage de Manuela

Voici le témoignage de Manuela Biondo Cipriano sur le déroulement de la journée du CAP de pâtisserie qu’elle a eu l’occasion de tester lors d’un examen blanc dans son école, l’école Ferrandi.

C’est un témoignage très complet, très vrai et qui a eu beaucoup de succès sur le groupe d’entraide Facebook. Si vous avez des questions à lui poser directement, n’hésitez pas à vous inscrire sur le groupe. Retrouvez aussi des informations et conseils sur l’ordonnancement, la préparation de la journée et bien d’autres encore sur l’ebook « Réussir le CAP de Pâtisserie ».


« Jeudi, mon école a organisé une journée CAP blanc et je voulais partager avec vous cette expérience super enrichissante. En réalité, l’épreuve n’est pas difficile en elle-même, pour la plupart des fois, il s’agit de préparations que nous tous connaissons bien. La vraie difficulté c’est de savoir démarrer plusieurs choses à la fois sans pour autant oublier le temps de repos et de cuisson des produits et surtout de bien gérer l’énergie tout au long de la journée : parce que je vous préviens c’est une épreuve vraiment très très physique !

Nous avions comme consigne la réalisation de 12 éclairs au chocolat et le reste de la pac en chouquettes, 8 croissants et 8 pains au chocolat, une tarte aux pêches et un bavarois aux poires avec thème pour le décor le festival de la bande dessinée. Une fois l’épreuve écrite de l’ordonnancement passée, ils nous ont laissé descendre dans le laboratoire et c’est à ce moment là que la course contre le temps démarre. Détrempe de la pâte feuilletée levée, pétrissage de la pâte à foncer, préparation des biscuits cuillères et de la pâte à choux…pas un moment de repos. Et entre une préparation à l’autre, ils nous ont appelés pour les oraux : 15 min d’hygiène et 15 min de techno. Alors là, vraiment rien de compliqué… Bien naturellement si on a révisé tout le programme !

Quels enseignements j’en ai tirés ?

1. Reposez-vous bien la veille de l’épreuve, vous aurez besoin de toute votre énergie pour arriver à la fin de la journée. Ne faites pas gaffe surtout au coup de fatigue de 10h…vous commencerez à ralentir sans vous en apercevoir.
2. Tout déplacement doit être visé et organisé. Évitez de tourner en rond, ça prend du temps et vous fatigue inutilement.
3. Oubliez le stress et concentrez-vous sur votre préparation. Il faut prendre plaisir en ce que vous êtes en train de faire.
Voilà pour conclure je vous poste le résultat de mon travail en espérant d’assurer également la vrai épreuve de juin.

C’était une expérience superbe, j’ai vraiment pris du plaisir ! je me suis confrontée pour la première fois avec tous ces préparations et je ne savais pas du tout si j’aurais eu le temps et la capacité d’y parvenir!!! et bah finalement tout s’est bien passé.

Les oraux peuvent tomber à tout moment. Moi, j’avais des cuissons au four quand ils m’ont appelée pour l’oral de science et hygiène et j’ai demandé au prof de pouvoir aller donner un coup d’œil de temps en temps… (imaginez vous mon attention aux questions!!) mais normalement si vous parlez beaucoup et vous faites vous même les liaisons entre en sujet et un autre ça passe plutôt vite. ou au moins c’est ça mon cas ! »

Voici en gros les questions que Manuela a eu à l’oral : « les questions concernent un peu tout le programme. pour l’hygiène : HACCP, étiquetage des produits, microbes, alimentation, etc… Et pour la techno: préparation de la pâte à choux, empois d’amidon, le rôle de l’eau en pâtisserie, qu’est-ce que c’est une farine T45, force boulangère et alveographe de Chopin. » Vous pouvez aussi obtenir d’autres questions-réponses dans l’une des fiches téléchargeables gratuitement ici.

Et voici ses pâtisseries de l’examen blanc :

Vue d'ensemble

Tarte au pêches

Eclair au chocolat

Bavarois aux poires

Bavarois aux poires 2

Merci Manuela pour ton témoignage.

Suite à ce témoignage, quelques questions complémentaires ont été posées sur le groupe. En voici les réponses :

  • L’examen pratique le plus commun a lieu fin mai début juin.
  • Dans la journée de l’examen pratique, cela commence par  une épreuve écrite de 30 minutes, l’ordonnancement. Les sciences appliquées et de technologie sont 2 examens oraux de 15 minutes qui sont passés durant cette journée. Pendant votre examen pratique, le jury demandera es volontaires ou vous imposera de passer votre oral à tel ou tel moment de la journée. Ils vous demanderont tout de même si vous n’avez rien d’urgent à finir, ce ne sont pas des bourreaux non plus.
  • Les examens écrits d’hygiène, de sciences, de technologie et connaissance de l’entreprise et de l’environnement juridique et social (CEEJS) ont lieu un autre jour que la pratique. Ils ont lieu vers la mi-juin.

 

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *