FAQ du candidat libre au CAP de Pâtisserie

FAQ du candidat libre au CAP de Pâtisserie

Voici toutes les réponses aux questions que je me suis posées en tant que candidat libre et que l’on m’a posées par la suite.
Il y en a au moins une là-dedans qui vous sera utile.






Comment s’inscrire à l’examen du CAP de pâtisserie en candidat libre ?
Réponse dans cet article.

Un candidat libre peut-il avoir le même niveau qu’un élève d’une école ?
C’est une question très délicate mais je dirais que majoritairement non. Tout comme les élèves adultes n’ont pas le même niveau que les élèves « jeunes ». Ceci est dû à la pratique. Un jeune passera plusieurs années en formation avec son maître d’apprentissage. Un adulte passera plusieurs mois auprès de son professeur. Un candidat libre passera tout au plus quelques semaines en stage ou quelques jours avec un formateur. Ce qu’il faut, c’est avoir l’occasion d’observer et de reproduire le plus possible les techniques des professionnels pour essayer de les reproduire le jour de l’examen.

Comment s’entraîner au CAP de pâtisserie ?
Réponse ici.

Comment faire pour bien écrire au cornet ?
Lisez l’article ici.

Comment savoir si les pâtisseries que vous faites vont être suffisamment bien pour obtenir le CAP ?
C’est assez dur de s’auto-juger. Le principal est d’avoir un regard très critique sur vos réalisations tout comme l’aura le jury le jour J. Il faut que vous obteniez un regard de professionnel.Pour ce faire, je vous suggère de visiter plusieurs pâtisseries que vous appréciez et de regarder les éléments sur lesquels vous pouvez potentiellement tomber : éclairs, flan, tartes, etc. Choisissez les plus beaux exemplaires selon leur régularité, leur homogénéité, leur beauté, etc. Puis, une fois chez vous, faites une fiche où vous les mesurez, vous les photographiez sous toutes les coutures, etc. Ils deviendront votre référentiel à atteindre.

Est-il possible de faire un stage non conventionné dans une pâtisserie ?
C’est très difficile, voire impossible. Les responsables des pâtisseries souhaitent se protéger en cas d’accident principalement. Si vous y tenez absolument, vous pouvez vous renseigner auprès de l’inspection du travail. Pour rassurer son responsable, une candidate a décidé d’envoyer un courrier à l’inspection du travail en précisant qu’elle ferait un stage au sein de la boulangerie X et que si dans 8 jours, elle n’avait pas d’opposition écrite, elle considérerait cet accord comme tacite. Je doute que cela soit une preuve en cas de contrôle mais cela a rassuré son pâtissier qui a accepté de la prendre en stage. Si vous êtes au chômage par contre, vous pouvez demander à votre responsable Pôle Emploi de faire une EMT. Il s’agit d’une évaluation en milieu de travail qui a été créée pour voir si vous êtes fait pour le métier. Profitez-en pour en faire le maximum possible (de souvenir 4 semaines) et de vous imprégner des techniques de votre responsable, de son matériel professionnel et comment l’utiliser, etc.
A part cela, normalement, la Chambre des Métiers peut s’occuper de fournir une conventios de stage. Il s’agit de stages d’une semaine, à chaque fois chez un employeur différent.

Quel est le matériel à amener le jour du CAP de pâtisserie ?
Tout le matériel est détaillé dans la fiche à télécharger gratuitement. En ce qui concerne les pochoirs, les gabarits, les moules, la réponse est ici.

Quelle est la tenue à amener le jour du CAP de pâtisserie ?
Il vous faudra un exemplaire de chaque élément suivant : une paire de chaussures de sécurité blanche, un pantalon pied de poule en coton et une toque.
Et il vous faudra deux exemplaires d’une veste en coton et d’un tablier blanc en coton. Les deux exemplaires sont pour pouvoir vous changer pendant les 30 minutes de pause à l’examen si jamais vous avez des tâches dessus. Cela vous permet de rester propre et donc de garder vos points d’hygiène.

Comment se passe le partage du matériel le jour J ?
Il n’y a pas à proprement parlé de partage de matériel. Vous aurez chacun une panoplie d’ustensiles (casseroles, culs de poule, plaques de cuisson, etc.) et un robot KitchenAid (la plupart du temps) pour vous tout seul. Cependant, il est à noter que les gros éléments tels que le réfrigérateur, le congélateur, les étuves et le four sont communs. Cela nécessite de marquer vos plaques portant vos réalisations d’un numéro pour les reconnaître. En ce qui concerne l’utilisation du four, tout dépend du centre d’examen. Certains géreront tout pour vous, même la cuisson. D’autres vous aideront à vous regrouper avant de lancer une cuisson groupée et vous vous débrouillerez pour suivre la cuisson. D’autres encore laisseront les candidats gérer tout entièrement seuls. Dans ces cas là, prenez les devant, il ne faut pas laisser un candidat s’accaparer un four à lui tout seul. Dites-lui d’en attendre d’autres pour lancer une cuisson groupée. Et vérifiez bien que personne n’ouvre votre four pendant la cuisson des choux !

Comment se passe les interrogations orales lors de l’épreuve pratique ?
Il y a 2 interrogations : la technologie et les sciences appliquées. Certains examinateurs vont imposer leur heure (sauf si vous avez un élément dans le four), d’autres vont demander des volontaires. Dans ce cas, je vous conseille de passer parmi les premiers pour être débarrassé et vous concentrer uniquement sur la pratique.
Les interrogations sont censées durer 15 minutes maximum. Pour ma part, le jury avait l’air d’apprécier mes réponses alors il m’a gardé 20 minutes pour discuter. Et encore, la personne qui faisait passer les sciences appliquées était un vrai moulin à questions avec tout le monde et passait 30 minutes avec chacun. Sachant cela, j’ai programmé mon minuteur à 20 minutes et je l’ai emmené avec moi. Dès que ça a sonné, j’ai commencé à prendre l’air paniqué, genre ma pâte levée va trop poussée et elle m’a relâché. Je trouve ça incroyable de leur part. Ils n’arrivent pas à se mettre à notre place. On a déjà pas beaucoup de temps alors si en plus, il nous en prennent.

Quelles sont les questions que le jury peut poser à l’oral ?
J’ai regroupé l’ensemble des questions avec les réponses associées sur une fiche que vous pouvez obtenir gratuitement ici.

Est-ce que vous aurez le temps de tout faire le jour du CAP ?
Il est vrai que l’ensemble des pâtisseries demandent beaucoup de travail et que toutes vos heures de pratique sont bien remplies. Vous verrez que l’adrénaline vous aidera à aller plus vite. Cependant, il ne faut pas laisser le stress vous envahir. Vous devez rester concentrer.
Normalement, si vous vous êtes bien entraîné, vous aurez le temps de tout faire. C’est la partie décoration qui en prendra un coup si vous êtes en retard. C’est pour cela que pour chaque sujet de décoration, il faut que vous prévoyez 2 types de décoration. Une décoration où vous avez le temps de faire plein d’éléments travaillés (la plupart des sujets vous laissent pas mal de temps disponible), une autre où vous devez en 10 minutes faire quelque chose de présentable (au cas où vous seriez en retard).

Comment utiliser le laminoir ?
Surtout, ne l’utilisez pas le jour J. D’une part parce que vous n’aurez pas assez de pratique le concernant pour ne pas commettre d’erreur et d’autre part parce que le jury aime regarder votre technique d’abaissage. Un candidat libre qui utilise un laminoir pourrait être un non sens pour eux.

Quand est-ce que les résultats du CAP de pâtisserie sont affichés ?
Les résultats sont disponibles chaque année sur le lien suivant dès le lundi de la deuxième semaine de juillet. Parfois, ils arrivent un peu avant, en début d’après-midi du vendredi de la première semaine de juillet. Les résultats sont affichés sur ce site ou sur celui-ci.

0 commentaire

Trackbacks/Pingbacks

  1. Programme d'auto-formation pour le CAP de pâtisserie - Conseils pour réussir le CAP de Pâtisserie | Conseils pour réussir le CAP de Pâtisserie - […] laisser regarder comment faire certaines pâtisseries. Pour obtenir une convention de stage, par ici la méthode. Certaines recettes sont…

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *