Programme d’auto-formation pour le CAP de pâtisserie

Programme d’auto-formation pour le CAP de pâtisserie

Quand on est candidat libre, on est un peu perdu face à l’immensité du travail qui nous attend avant de passer le CAP de Pâtisserie et il est très difficile de bien s’organiser et surtout de savoir par où commencer. Pour vous aider, je vous propose donc mon programme d’auto-formation pour le CAP de pâtisserie. 


    1. Procurez-vous les livres nécessaires à votre formation

      Il est nécessaire d’acheter plusieurs livres pour avoir à la fois l’ensemble des recettes valides pour le CAP mais aussi pour avoir l’ensemble des cours concernant la théorie. Je parle de recettes valides puisque beaucoup de livres sont des recettes prévues pour les ménagères et ne correspondent pas au référentiel du CAP. Les pâtisseries sont bonnes (la plupart du temps) mais il n’y a aucune explication concernant ce que le jury attend de vous et vous ne serez pas suffisamment préparé pour le jour de l’examen et vous tomberiez de haut. En ce qui concerne les recettes valides pour le CAP :
      – Attention, la Bible du pâtissier amateur « Pâtisserie » de C. Felder n’est pas conseillé pour passer le CAP. Vous y trouverez toutes les recettes des pâtisseries françaises. Par contre, vous n’y trouverez pas de notes correspondant au CAP ou ce que le jury attend de vous. Mais c’est tout de même une référence pour vos pâtisseries maison.
      Bien sûr et en toute modestie, mon ebook « Réussir le CAP de Pâtisserie » (de Paul Hannequin donc) avec toutes les recettes du CAP de pâtisserie, ce à quoi il faut faire attention pour que vos pâtisseries plaisent au jury et les solutions aux problèmes que vous pouvez rencontrer en tant que débutant.

      couverture du livre Réussir le CAP de Pâtisserie
      Le livre du pâtissier CAP – édition 2016 qui est une référence.

      Pour la théorie, je vous invite à lire plus loin la partie sur potasser le théorie.

    2. Procurez-vous le matériel adéquat

      Outre les livres, vous aurez besoin d’un matériel spécifique pour vous entraîner au CAP mais aussi pour le jour J. J’ai détaillé tout ce matériel nécessaire dans l’une des fiches téléchargeables gratuitement ici et j’ai aussi fait un article sur le meilleur choix pour l’élément essentiel de votre laboratoire personnel : le robot pâtissier.

    3. Inscrivez-vous à l’examen

      Les inscriptions pour le CAP de 2016 ont lieu entre le 16 Octobre et le 23 Novembre. Après cette période, les inscriptions sont closes et vous ne pourrez vous inscrire que l’an prochain pour le CAP pâtisserie de 2017. Pour connaître les modalités d’inscription au CAP de pâtisserie 2016, c’est ici.

    4. Renseignez-vous

      Qu’est-ce que j’appelle « renseignez-vous » ? C’est en fait une partie importante qui est propre à chacun. Pour moi, cela correspond à trouver tout un ensemble de sites internet et de blogs que vous appréciez et qui donnent de super conseils pour vous en sortir en tant que candidat libre. Pour vous orienter, voici ma petite sélection qui s’agrandira avec le temps et avec les conseils des uns et des autres : – Ma reconversion professionnelle, mon blog un peu plus personnel, – La folle aventure de Mélanie, le site d’une fille super cool qui a aussi obtenu son CAP maintenant, – Un site avec des vidéos techniques sur la pâtisserie avec de vrais pros.

    5. Entourez-vous

      Là, ce n’est pas sur le web, c’est dans la vie « réelle ». Pourquoi ne pas trouver des gens de votre région qui passent le CAP en même temps que vous et qui acceptent de faire des pâtisseries avec vous chez l’un ou l’autre ? Vous pourrez partager votre savoir-faire, vos compétences, vos astuces, vos soucis mais surtout votre motivation pour aller plus loin !

      Ensuite, je vous conseille franchement de démarcher toutes les pâtisseries de votre quartier voire de votre région pour trouver un professionnel suffisamment sympa qui acceptera de vous prendre en stage ou tout du moins de vous laisser regarder comment faire certaines pâtisseries. Pour obtenir une convention de stage, par ici la méthode.
      Certaines recettes sont très techniques et si vous ne l’avez pas vu de vos propres yeux, cela sera très difficile à assimiler. Et si jamais ce n’est vraiment pas possible, ne vous découragez pas. Vous trouverez de très bonnes vidéos sur Youtube. Il faut juste avoir l’œil suffisamment critique pour voir si la personne qui a posté ça mérite d’avoir le CAP et dans ces cas là, vous pouvez apprendre ses techniques, vous en inspirez. Si le résultat est digne de ce que vous savez faire actuellement, ne suivez pas cette personne.

    6. Entraînez-vous

      Bon ben là, il n’y a pas de miracle. Pour réussir le CAP, il faut s’entraîner, s’entraîner et s’entraîner. A l’EBP, on fait environ 4 fois chaque pâtisserie dans l’année. Donc c’est le strict minimum que vous devrez faire chez vous. Je pense que 5-6 fois chaque pâtisserie à la maison avant l’examen du CAP est un bon entraînement général.
      Le problème c’est que l’entraînement coûte cher avec toutes les matières premières, l’électricité, etc. Le fait de vous regrouper avec d’autres candidats peut pallier à ce problème.
      Il faut aussi utiliser dès le début de bonnes recettes qui ne vous fassent pas planter. Donc évitez d’utiliser les FT qui je ne le répète jamais assez comportent souvent des erreurs et préférez des livres avec des recettes validées pour le CAP, n’est-ce pas ? (Cf la liste de livres ci-dessus).
      Potassez bien la recette, imaginez quels peuvent être les points difficiles à réaliser et une fois que vous vous lancerez, tout se passera mieux.

      Ensuite, il est important de noter que toutes les pâtisseries à maîtriser pour le CAP n’ont pas la même probabilité de tomber le jour J. Certaines pâtisseries ne sont jamais tombées et ont peu de probabilité de tomber telles que le moka, les madeleines, les financiers, le cakes aux fruits, etc. Donc ne passez pas autant de temps dessus que sur les autres pâtisseries qui elles tombent pour coup quasiment sûr (viennoiseries, brioches ou pains au lait, pâte feuilletée, pâte à choux, tarte, etc.).

      Enfin, si un problème survient lors de la réalisation de la pâtisserie, notez-la dans un calepin ou sur votre ordinateur pour que la prochaine fois, vous ne recommenciez pas (et que vous vous en souveniez). Et si cela a été parfait, pourquoi ne pas noter en quoi votre réalisation était réussi et ce que vous avez fait pour la réussir.

    7. Potassez la théorie

      Dès le début, dès que vous savez que vous voulez passer le CAP de Pâtisserie, je vous conseille de lire tous les livres suivants liés à la théorie :
      Pour la technologie, je n’ai qu’un conseil, abonnez-vous sur le site de Maxime, www.cap-patissier.orgC’est une mine d’or pour tous les candidats qui se sentent perdus face à l’immensité de l’information technologique à ingurgiter et qui nécessite que quelqu’un les guide dans cet apprentissage.
      Pour les sciences appliquées, « Sciences appliquées » de Margaret Andriamampandry-Rakotoarivelo avec des activités pour découvrir les connaissances scientifiques nécessaires au CAP pâtissier avec d’excellentes fiches de synthèse.
      Pour la prévention santé environnement, le livre éponyme de Sylvie Crosnier.
      Pour la connaissance de l’entreprise, je pense que c’est le livre le moins nécessaire pour les adultes mais certaines notions sont tout de même à connaître. Ce livre de Christiane Balanger les résume bien.
      Pour vous préparer à la décoration de vos entremets le jour de l’examen, ce livre de C. Felder est très bien.

      Plus vous commencerez tôt et plus cela rentrera aisément. Il y a des connaissances qui sont un peu délicates à comprendre alors cela vous laissera aussi le temps de faire quelques recherches ou de vous renseigner autour de vous pour obtenir les réponses à vos questions.
      Et puis, quand vous aurez tout compris, viendra le temps d’assimiler les notions en les apprenant par cœur. Dans la fiche sur les questions orales, vous verrez le type de questions liées à la théorie qui peuvent tomber et sur ce site, vous verrez les annales pour savoir ce qui peut tomber à l’écrit.

    8. Faites des examens blancs

      Dès que vous avez réalisé au moins deux-trois fois chaque pâtisserie, vous pourrez vous lancer dans les journées d’entraînement marathon. Il faut pour cela vous prévoir un programme avec :
      – un entremets décoré (sur un thème d’une année précédente si les thèmes ne sont pas encore tombés, ils tombent généralement courant janvier)
      – une tarte,
      – une pâte à choux ou une pâte feuilletée,
      – une pâte levée (viennoiseries, brioches ou pains au lait).

      Le plus simple est de reprendre une fiche technique des années passées et de faire tout le sujet.
      N’oubliez pas :
      – Ne suivez que le programme et pas les recettes données,
      – Faites un ordonnancement avant de commencer,
      – Prévoyez 7h30 de travail devant vous avec une coupure déjeuner de 30 minutes,
      – Postez les photos sur le groupe Facebook « Réussir le CAP de pâtisserie » pour que l’on vous donne un retour extérieur sur nos réalisations.

    9. Relaxez-vous

      Quoi, mais qu’es-ce que cela vint faire dans le programme d’entraînement me direz-vous ? Et bien comme pour tout, la passion c’est bien, mais il faut savoir aussi de temps en temps lâcher prise, aller au cinéma, se faire masser, sortir avec ses amis, vivre quoi. Pour ma part, j’avais arrêté toute révision et tout entraînement une semaine avant le CAP pour essayer de décompresser.

Voilà, j’espère que ce programme vous aidera à être mieux préparé au CAP de pâtisserie et si jamais vous avez des remarques ou savez qu’il manque quelque chose dans ce programme, n’hésitez pas à laisser des commentaires !

52 commentaires

  1. Super article!!!
    Merci encore pour tout.

    Pour les blogs à aller voir, celui de Rock The Bretzel est super, j’ai toujours réussi ses recettes.
    Pour la pratique, je me suis fait un programme depuis début août où je m’oblige à faire au moins 2 pâtisseries par semaine, parfois c’est 4. Et en plus, je fais les entraînements du groupe facebook.
    Et je fais goûter tout ça à des personnes critiquent, pas celles qui ne voudront pas me vexer en ne me disant pas « c’est trop sucré » ou « ce n’est pas assez goûteux »…

    Bonnes pâtisseries à tous et toutes et bon courage, une grande année sucrée nous attend! 🙂

    • Exactement Julie, c’est très important de s’entourer de personnes critiques.
      J’ai aussi oublié de mentionner qu’il faut acheter toutes les pâtisseries chez les meilleurs pâtissiers du coin, voire de la région, pour ensuite les prendre en photos et les examiner sur toutes les coutures. Il faut s’imprégner des meilleurs résultats pour essayer de les reproduire après !

  2. bonjour !
    je suis à fond depuis deux semaines et franchement ebook et site vraiment super ça m’aide vraiment beaucoup !
    MERCI

    • Merci beaucoup pour ce compliment, ça me va droit au cœur !

  3. Bonjour, un article super enrichissant merci beaucoup pour tout cela ça me permet de savoir exactement où je vais.
    En revanche malgré mon inscription je n’ai pas reçu les 4 fiches !
    Merci

    • Bonjour Elodie,

      Je te les ai renvoyées par email.
      Bonne journée !
      Grégory

  4. Bonjour Grégory,
    Je vous remercie pour votre réponse très instructive.
    Je suis émerveillée par votre façon d’expliquer très pédagogue.
    Je souhaite acheter votre e-book surtout s’il explique le déroulement de l’épreuve pratique.
    Bien cordialement

    • Merci beaucoup Nahla, c’est gentil !

  5. Bonjour,

    Merci pour tous les precieux conseils. Je me suis inscrit mais malheureusement je ne recois pas la liste des ustensiles à acheter. Pourriez vous me la faire passer, svp?
    Merci beaucoup.
    Bon dimanche!

    • Je vous l’envoie de suite et bonne journée !

  6. je voudrait savoir tous le materiel indispensable evanteulment ,les accesoir mecanique ,et apareil a acheter en vue de ce préparer au cap 2016 merci bien

    • Bonjour,

      Je vous envoie une fiche avec le matériel à avoir en pièce jointe. Je vous conseille aussi de lire les articles sur les robots ménagers sur ce site.
      Bonne lecture !
      Grégory

  7. Bonjour
    Je vois que le groupe Facebook est fermé. En existe t-il un autre ?
    Merci

    • Bonjour,
      Il est fermé au public. Cela veut dire que vos publications ne sont pas visibles au public, il faut donc être inscrit pour les voir. Cette demande vient du fait que certains d’entre-vous préparent le CAP de manière discrète 😉 Généralement, les groupes de pâtisserie sont fermés.

  8. Bonjour,
    Je souahaitais m’inscrire sur l’académie d’Aix Marseille mais rien est ouvert est ce normal?

    Merci

    Véronique

    • Bonjour Véronique,
      Oui c’est normal. C’est la seule académie qui reste vague sur ses dates d’ouverture. C’est « à partir de la fin octobre ». Ils sont vraiment sympas et organisés là-bas ! Allez, plus que quelques jours de patience mais je te conseille d’aller voir de temps en temps 😉

      • Bonjour,

        Merci encore… les inscriptions viennent de s’ouvrir sur l’académie d’Aix Marseille.

        Bonne soirée

        Véronique

  9. bjr quel est le délais pour recevoir les livres commandés?
    Cordialement

    • Bonjour Cathy, ce sont des ebooks alors l’envoi est quasi immédiat. Les avez-vous reçus ? Sinon, c’est parti dans vos courriers indésirables. Dans ce cas, faites-moi signe et je vous les renvoie.

    • Je viens de voir que vous les avez achetés hier. Je vous les ai donc renvoyés par email. Merci de me confirmer leur bonne réception. Grégory

      • je les ai bien reçu cette fois, rien par contre dans les courriers indésirables merci bcp 🙂

  10. Bonjour, je me suis inscrite au cap pâtissier pr 2016 j’ai eu la liste des thèmes mais je n’ai pas encore reçu la liste du matériel à acheter est ce que c’est normal ?!
    Merci.

    • Bonjour, aucune idée. Tout dépend de votre académie. Il faudrait les contacter pour en être sûr ou demander sur le groupe Facebook « réussir le CAP de pâtisserie » pour demander aux candidats de votre même région.

  11. bonjour

    je me suis inscrite pour le cap patisserien en candidat libre.
    pour l’epreuve pratique par quoi je dois commencer.
    je ne comprends pas bien la fiche d’ordonnancement.

    • Bonjour Andy,
      Globalement, il faut commencer le matin par ce qui est le plus long et qui vous demandera le plus de travail dans la journée.
      Donc tout ce qui est pâte levée ou pâte levée feuilletée. Une fois que cela pousse, continuez par la PAC et intégrez tout le reste comme vous le pouvez. Il n’y a pas un seul organigramme, tant que ce que vous faites est logique et qu’il ne manque rien, votre organigramme passera !

  12. Bonjour a vous
    Je suis une jeune fille de 18 ans qui passe le concours de cap en un an. Je suis apprentie chez un restaurateur (j’ai pas eu le choix j’ai du changer d’entreprise en novembre et il ne restait que ca …). Je vous ecris car j’ai un veritable probleme … Je me suis trompee de métier … Et oui ca arrive de faire des erreurs… De plus mon corps n’arrive plus a suivre le rythme imposé par le boulot … Du coup je stresse je fatigue et je n’ai quasiment jamais le temps ni l’envie (puisque je vis seule et que ca va se perdre) de faire des gâteaux et donc de m’entraîner … J’aimerais réellement avoir mon cap afin d’éviter de continuer encore un an (mon patron a fait un contrat de deux ans mais me laisse passer le cap en un an) Que faire ? Si vous avez une idée éclairée moi s’il vous plait…
    PS: je veux terminer mon année pour ne pas avoir fait tout ca pour rien et pour ne pas décevoir ma maman..

    • Bonjour Ophélie,
      Je comprends tout à fait ton dilemme. D’une part, tu sais que tu ne veux pas faire de la pâtisserie ton métier mais d’autre part, tu ne veux pas finir sans diplôme parce que ce serait comme si tu n’avais rien fait.
      C’est effectivement très dur !
      Alors, déjà, sois heureuse pour toi. Tu sais ce que tu ne veux pas faire et tu ne te lanceras pas dedans. Et oui, il nous faut parfois plusieurs années pour nous rendre à l’évidence mais toi, tu le sais et tu ne vas pas perdre ton temps.
      Ensuite, l’histoire du diplôme est importante. Mais ta santé est en jeu. Tu ne peux pas t’épuiser moralement et physiquement puisque ton moral influe beaucoup sur l’ensemble. Mais est-ce que le diplôme du CAP pourrait te servir à ce que tu veux faire par la suite ?

      Je pense que la grande question à te poser maintenant, c’est : qu’est-ce que tu veux faire par la suite ? As-tu une passion ou une envie ? Un métier moins physique mais où tu pourrais t’épanouir ?

      Tu sais, parfois, dans la vie, il faut savoir être un peu « égoïste » dans le sens où il faut que tu penses à toi, pour toi. Je comprends ta maman puisque je suis moi-même papa et nous sommes inquiets pour l’avenir de nos « petits ». Cependant, ta mère est comme tous les parents, elle fera passer ta santé et ton bien-être avant tout même si c’est dur de ne pas te voir aller jusqu’au bout (et qu’elle pourra avoir une période difficile à passer). Je te conseille d’avoir une bonne discussion dans un environnement où vous vous sentez toutes les 2 à l’aise. Par exemple, tu lui prépares une bonne petite pâtisserie, tu t’installes à côté d’elle et tu lui parles de ta vie, de ton avenir, de ce que tu penses faire. Que tu sais que tu ne veux pas faire ce métier mais montre lui que tu es mature, que tu as pesé le pour et le contre de toutes tes décisions et parle-lui de ton projet futur. Il est important d’avoir une idée de ce que tu veux faire (et une idée réalisable bien sûr) pour la rassurer. Dis lui comment tu compte t’y prendre, quel est ton plan d’action. Ta mère sera forcément inquiète mais on ne peut pas aller contre le bonheur et la volonté de son enfant. Bref, ce n’est pas simple, on a généralement vécu la situation inverse où nos parents ne nous ont pas laissé faire de la pâtisserie mais le résultat est le même. C’est comment gérer les émotions de nos parents et comment les aider à nous faire confiance dans nos choix.

      Ensuite, si tu n’as pas d’idée de ce que tu veux faire, je te conseille vivement de continuer la pâtisserie en attendant. Je sais que c’est dur mais tu ne peux pas rester chez toi à te poser des questions. Le soir, tu vas sur des sites qui parlent de métier, qui te permettent de faire des tests en ligne en fonction de tes envies et qui te proposent des métiers correspondant.

      Allez, Ophélie, courage ! Et n’hésite pas à me contacter en privé ou continuer à écrire ici. Je ne suis pas de très bon conseil mais le fait de pouvoir parler aide beaucoup (en tout cas pour moi c’est le cas). Et puis j’ai envie de savoir ce qu’il en est pour toi 😉

      • Je viens enfin de retrouver l’endroit ou j’ai poste mon message !! Desolee pour la reponse tardive… Merci pour vos précieux conseil une autre personne comme vous m’a aussi conseille de faire ca avec ma mere et c’est donc ce que j’ai fait. Elle m’a soutenu et m’a dit qu’elle m’aiderait.
        Pour mon avenir, je suis sur la bonne voie je veux reprendre mes études en fac de lettres pour partir soit dans la littérature (pourquoi pas tenir une librairie) ou alors partir dans l’enseignement pour les petits… mais la un autre soucis s’impose … Mon chef d’entreprise m’a embauche pour deux ans (du coup CDD) donc si je loupe mon cap je ne peux pas dire je pars … Je me pose alors la question de comment faire si je le loupe car je ne peux pas continuer comme ca j’habite dans une ville seule loin de ma famille et la moralement je tiens quasiment plus je me dis que j’ai plus que 4 mois a tire (on se croirait en prison) mais si je dois rester la ou je suis je vais peter un plomb … Partir loin de chez moi (pour une personne on fait tous cette betise un jour) était je pense la pire des choses à faire surtout lorsque l’examen approche … Du coup j’attends et je prie pour avoir l’examen

        • Bonjour Ophélie, il y a toujours une solution à tout. Alors tout d’abord, bravo d’avoir parlé à ta mère, c’est la meilleure chose à faire. On pense que l’on va affronter un mur sans oreille mais la plupart du temps, les parents sont capables de sentir le désarroi de leur enfant. Et si cela n’avait pas été le cas, je t’aurais demandé le contact de ta mère pour essayer de faire la médiation 😉
          Alors maintenant, regardons de plus près ta situation. Tu ne veux pas faire ce métier et tu as peur de louper ton CAP parce que tu ne pourrais pas dire à ton patron qui t’a engagée pour 2 ans. Je sais ce que c’est de se sentir en prison, la boule au ventre d’aller au boulot. J’avais exactement cette situation quand je travaillais dans une boulangerie française. Je suis quelqu’un d’hyper sensible et je ne pouvais supporter ce travail à coup d’insultes inutiles de la part de mon patron. Le pire c’est qu’il était hyper sympa en tant normal et puis il changeait d’un coup pour devenir un monstre. Bref, je suis en train de faire ma psychanalyse alors que l’on parle de toi, désolé 😉 Alors, non. Tu ne peux pas continuer dans ce sens là, de toute façon ton patron le remarquerait. As-tu essayé de lui parler ? De lui dire que tu n’étais pas faite pour ce métier. Que c’est une erreur de continuer. Vous vous mettez d’accord sur un jour de départ et lui en tant que patron, cela lui laisse du temps pour trouver un remplaçant motivé. Le pire pour lui serait que tu perdes complètement l’envie d’y aller et que du jour au lendemain, tu le plantes. Là il aurait un souci. Alors c’est tout dans votre intérêt à tous les 2 que d’avoir cette discussion. Qu’en penses-tu ? Et si jamais c’est trop dur, est-ce que ta mère ne peut pas t’aider à passer un appel pour expliquer toutes ses raisons. Tout dépend de si tu veux montrer que tu es indépendante et mature. Dans ce cas, il faut prendre ton courage à 2 mains et expliquer cela à ton patron. Je sais parfois, ils sont un peu « limités » mais il ne peut pas te reprocher d’être honnête avec lui. Mais je sais que pour ma part, si j’avais été ton père et en tant que papa poule, j’aiderais volontiers ma fille à ne pas subir ce que tu subis actuellement et j’appellerai le monsieur si jamais il causait souci. Mais prends ton courage à 2 mains et tu seras peut être agréablement surprise ! Tu sais ce que c’est que l’inquiétude et l’angoisse ? C’est d’imaginer un avenir négatif et que tu ne seras pas à la hauteur pour l’affronter. Et tu sais comment tu peux aller contre cela ? Il faut que tu te dises à toi-même : « Merci ma voix interne, j’ai bien entendu tes craintes. Mais je sais qui je suis. Je suis mieux que cela. J’ai du courage. Je vais avoir une discussion d’adulte à adulte et si en face de moi, cela ne se passe bien, c’est son problème. A lui de travailler sur son avenir. J’ai été responsable et j’ai fait ce qu’il y avait à faire ». Je sais, c’est un peu bizarre de se parler à soi-même mais il faut pratiquer la confiance en soi et l’amour de soi 😉

          • Bonjour ! Et bien cher Grégory meme sans avoir lu votre commentaire vos pensees me sont parvenu. Mon nouveau copain m’a mis un « coup de pied au derriere » et m’a dit de faire pareil de discuter franchement avec mon maître d’apprentissage et la surprise il ne m’en a absolument pas voulu !! Au contraire il m’a remercie de lui en avoir parle assez tot et que comme il avait trouve un autre apprenti il n’y avait pas de probleme (c’est la comptable qui a pas apprecie mais elle je m’en fiche) Du coup je suis comme qui dirait heureuse et libre quoi qu’il arrive (que j’ai mon cap ou pas). Du coup je pense que cette nuit je vais bien dormir ( 1 semaines que je dors que 2h par nuit pour cause d’insomnie j’ecoute trop ma voix interne je crois). En ce qui concerne l’hyper sensibilité je comprends tout a fait ce que c’est car je le suis moi meme. De base mon chef est sympa mais s’il y a une connerie et que je m’en prends plein la « gueule » (ce qui est normal) que ce soit moi qui ai fait la betise ou pas je suis pas bien. Je deteste décevoir ce qui fait que je peux me mettre à avoir les larmes aux yeux (on prends sur soi sur le coup et on craque apres)pour un petit truc de rien du tout. Du coup maintenant je vais pouvoir aller a mon travail completement libérée du poids des 2 ans qui planaient au dessus de moi. Merci encore pour vos conseils 🙂

          • C’est génial Ophélie ! Je suis content pour toi. Un autre avenir plus radieux s’annonce à toi !

          • Finalement l’avenir n’est pas si radieux le grand patron du restaurant ne veux pas me laisser partir ! Je vais aller lui parler lundi je vous tiens au courant :/

          • Courage, de toute façon, je ne vois pas ce qu’il peut dire de problématique. Ton responsable aurait déjà un remplaçant…

    • Je passe l’ecrit mercredi et jeudi et la pratique le 15 je vous tiens au courant :3

  13. Bonjour et merci pour tous vos articles et toutes vos aides.
    Je passe le CAP Patissier en candidat libre et je voudrais en savoir plus sur la partie « Sciences appliquées ».
    De quoi s’agit-il excatement concernant ce CAP?
    Si j’ai bien compris, ce sont les questions que l’on nous posera durant l’épreuve pratique de 7h30, est-ce bien cela?
    En vous remerciant.
    Très cordialement,
    Anne-Laure

    • Les sciences appliquées sont les sciences qui sont appliquées à la restauration en générale. Alors cela va parler de l’alimentation, la nutrition, la digestion, les 5 sens et les organes, la bactériologie et l’hygiène alimentaire, etc. C’est assez large mais cela reste vraiment compréhensible pour un adulte. Quand tu regardes les annales, les questions qui tombent sont souvent les mêmes mais il s’agit quand même d’un apprentissage par cœur de certaines choses.

  14. Bonjour Grégory,

    Je viens ce jour de découvrir et de m’inscrire sur votre site… Mon parcours présente des similitudes au votre !!! Actuellement je suis au stade CAP (mai/juin 2016 )et ensuite : l’océan indien !! 🙂 Je serai super contente dans un premier temps que vous puissiez me faire parvenir le doc « 50 questions/réponses pdt l’oral de TP… »

    cdt et à bientôt

    Angele

  15. Bonjour Grégory,
    tout d’abord bravo et merci pour tout ce travail et ces précieux conseils.
    J’ai juste un petit doute concernant le lien vers le livre de Margaret Andriamampandry-Rakotoarivelo, L’édition précise « cuisine et restauration », on est donc d’accord qu’il n’y a pas d’édition spéciale pâtisserie et que c’est bien ce bouquin qui est donc généraliste qu’on peut acheter ?
    merci d’avance et bonne fin de journée,

    Julien

    • Bonjour Julien,
      Effectivement, c’est pour le domaine de la restauration, les connaissances sont communes.

      • Merci pour ta réponse, je vais commander tout ça de ce pas !(désolé pour ma réponse tardive, je m’attendais à avoir une alerte mail pour ta réponse et du coup j’ai un peu tardé)

        • Pas de souci !

  16. Bonjour Grégory tout d’abord merci pour ce site. Il est super pour les gens qui ne savent pas par ou commencer comme moi ! Je suis en reconversion professionnelle et je souhaite me réorienter vers un CAP pâtisserie : le problème c’est que j’hésite entre le passer cette année en candidat libre ou attendre l’année prochaine et le passer dans le CFA de ma région et trouver une alternance .. que me conseilles tu ? est-ce risqué de le passer en candidat libre ?

    • Je te conseillerai tout simplement de le passer en CL cette année puis ensuite de le passer avec ton CFA si jamais tu ne l’as pas eu. Par contre, si tu veux être salariée par la suite, il vaut mieux passer par le CFA, même si le chemin restera dur.

      • D’accord merci beaucoup pour ta réponse Grégory, c’est ce que je compte faire. Je vais tenter alors ! Merci !

  17. Bonjour,
    J’ai 41 ans, deux enfants, et je me retrouve sans emploi… j’adore cuisiner et pâtisser et poussée par les gourmands testeurs de ma cuisine et de ma patisserie, j’ai envie de changer de métier. Je n’ai pas la prétention de devenir une grande pâtissière, mais une bonne cake designeuse oui
    Je me suis inscrite au CAP PATISSERIE en candidat libre.
    Comme j’ai un BTS, je n’ai que les épreuves UP1 et UP2 à passer.
    Confirmation d’inscription reçue aujourd’hui .
    2 supers livres sur l’épreuve UP1 reçus aujourd’hui
    Jusque là, parfait, motivation = au taquet !!!
    Sauf que j’ai eu le seul centre de formation prenant des adultes aux environs et la responsable de la formation m’a totalement démoralisée ☹️☹️☹️
    Selon elle, impossible de se présenter au CAP sans avoir fait de multiples stages et suivi des cours au moins 6 mois avec des professionnels….
    J’ai des bases c’est sur, il me manque de la technique c’est sur aussi, mais je suis volontaire et motivée donc avec les tutoriels de professeurs de CAP trouvés sur internet je me dis que je peux y arriver…
    Qu’en pensez vous ?

    • Bonjour, j’en pense que la responsable de la formation s’est probablement emmêlé les pédales.
      Pour obtenir le CAP, il n’est absolument pas nécessaire de faire de multiples stages et encore moins suivre des cours. Le groupe Facebook montre que beaucoup de CL s’en sortent juste avec des bons livres et des vidéos et surtout beaucoup d’entraînement.
      Cependant, je la rejoindrais si elle parlait de l’après CAP, si vous cherchez un emploi de pâtissier, il sera beaucoup plus aisé d’être embauché si vous prouvez une formation avec des professionnels et des stages convaincants. Mais c’est comme partout, cela dépend de sur qui vous tombez, où vous cherchez, etc. Rien n’est impossible. Seule la motivation est importante et ne vous laissez pas influencer ou démoraliser par ceux qui vous diront des choses négatives. Vous verrez, il y en aura plein. Le monde est fait ainsi 😉

      • Merci Grégory, votre réponse me remonte le moral !

        • De rien !!!

  18. Bonjour,

    Pour commencer, merci pour ce site qui est très bien fait et qui j’en suis sûre à contribué à la réussite de beaucoup de candidats.
    Je me suis inscrite au CAP en candidat libre et j’aimerai recevoir vos fiches pour le matériel que j’ai demandé trois fois. Mais malheureusement, même en m’étant inscrite en tant que membre, je ne reçois rien… Pourtant, quand je demande l’envoi des docs, il y a un message qui dit qu’une confirmation m’ a été envoyé sur mon mail…
    Vous pourrez, s’il vous plaît, voir où est le problème?
    Merci beaucoup

    • Bonjour Nadia,
      Hotmail bloque mes emails avec des pièces jointes. Est-ce que vous pouvez essayer avec une autre adresse email ?
      Merci
      Cordialement,
      Grégory

  19. Bonjour,

    Je suis désolée mais je ne reçois toujours rien avec mon autre adresse mail,
    peut-être faut-il attendre un peu…
    Cordialement

    • Ben non, je vous envoie ça manuellement alors.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Trucs et astuces pour s'entraîner au CAP pâtissier pour moins cher - Conseils pour réussir le CAP de Pâtisserie - […] trouverez sur cet article les sites à comparer pour l’achat du matériel moins […]

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *